Wiki Rath www.wiki-rath.org on behalf of Dr. Matthias Rath and the Dr. Rath Health Foundation

Wikipédia

Une soi-disant "Encyclopédie gratuite" contrôlée par des groupes d'intérêt particuliers

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Présentation de "MastCell"

Dès ses toutes premières publications en août 2006, "MastCell" a clairement affiché que son intérêt premier et sa principale banque de données étaient la pratique de la médecine orientée vers la pharmacie.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Consolider le statu quo

Wikipédia : Un accès gratuit à toutes les connaissances humaines ou seulement un autre moyen de consolider le statu quo?

Pour en savoir plus, cliquez ici.

La connexion Soros

L'un des partisans les plus importants de la Wikimedia Fondation est le soi-disant "Open Society Institute" (Institut pour une Société ouverte), fondé par George Soros, président du Soros Fund Management LLC.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Wikipédia: Consolider le statu quo

Wikipédia: Un accès gratuit à la somme de toutes les connaissances humaines ou seulement un autre moyen de consolider le statu quo?

Du point de vue de ses fondateurs, Wikipédia doit certainement être considéré comme une réussite foudroyante. Créé en 2001 et développé conjointement par des bénévoles du monde entier, ce projet d'encyclopédie en ligne multilingue et gratuit est rapidement devenu l'un des dix sites Internet les plus populaires au monde.

Comme le montre l'article ci-dessous, Wikipédia peut parfois être extrêmement imprécis, notamment dans le cas d'articles portant sur des thèmes traitant des formes de thérapies naturelles et non pharmaceutiques. En outre, en obligeant de façon efficace ses rédacteurs à se référer aux revues médicales, aux livres publiés par des "maisons d'édition respectées" et aux grands journaux pour leurs sources, la réalité est qu'une grande partie du contenu concernant les soins de santé publié sur Wikipédia soutient essentiellement les mêmes idéologies pro-pharmaceutiques et corporatistes que celles diffusées au quotidien par les Médias internationales et les points de vente.

Les ambitions de Wikipédia

S'il existe une controverse quant à savoir si Jimmy Wales est le seul fondateur ou un co-fondateur de Wikipédia, il n'y a aucun doute quant au fait qu'il en est sa figure de proue publique. Pour autant que les médias du monde sont concernés, Wales et Wikipédia semble être quasiment synonymes, à l'instar de Gates et Microsoft ou Branson et Virgin. Nous ne serons donc probablement pas surpris de constater que Wales a de grandes ambitions pour Wikipédia, comme le montrent notamment les deux extraits suivants d'une interview qu'il a donnée en 2004:

"J'ai l'intention de faire en sorte que chaque personne de cette planète puisse avoir accès à une version de Wikipédia dans sa propre langue. J'ai l'intention de faire en sorte que des manuels scolaires gratuits issus de notre projet Wikibooks soient utilisés pour révolutionner l'éducation dans les pays en voie de développement en réduisant radicalement son coût".

"Imaginez un monde où chaque personne de la planète peut librement accéder à la somme de toutes les connaissances humaines. C'est ce que nous faisons".

Surprenant, non? Après tout, si son objectif est que les articles de Wikipédia soit utilisés en tant que future base de l'éducation sur la planète, mieux vaudrait qu'il s'assure que ce contenu soit exact et qu'il encourage les lecteurs à affronter de nouvelles idées sans préjugés.

Malgré tout le battage médiatique qui l'entoure, ce principe fait plutôt cruellement défaut à Wikipédia. En effet, si ses lignes politiques et directrices sont théoriquement conçues pour garantir que les articles soient fiables et impartiaux, le fait est, comme nous le verrons, que ce n'est, dans la pratique, malheureusement pas toujours le cas.

En ce qui concerne ses articles concernant la santé publique, Wikipédia est loin de permettre un libre accès à l'ensemble du savoir humain, car leurs rédacteurs sont obligés de s'appuyer sur des "sources fiables", telles que les revues médicales orthodoxes, les livres publiés par des "maisons d'édition de renom", les grands journaux, etc. En fait, Wikipédia soutient les mêmes idéologies pro-pharmaceutiques et corporatistes que celles qui sont diffusées quotidiennement par la presse internationale.

Pensez-vous que cette dernière phrase était trop dure?

Si c'est ce que vous pensez - en d'autres termes, si vous croyez que tout ce que est écrit dans votre journal et que tout ce que est dit à la télévision est vrai (car les journaux et les agences d'information ont la réputation de faire preuve d'objectivité, d'être au plus près des faits et d'être précis, n'est-ce pas?) – il est alors temps d'éteindre votre ordinateur, de prendre votre journal ou d'allumer la télévision.

Mais d'un autre côté, si vous savez que les journalistes qui nous disent que le fait de prendre des compléments alimentaires peut diminuer notre espérance de vie, sont parfois mis sous pression, afin qu'ils propagent de telles aberrations et que des agences de renseignement de l'ombre manipulent l'opinion publique, alors que les médias contribuent à cette arnaque, vous saurez que ce que vous lisez dans votre journal et que ce que vous entendez à la télévision peut parfois être très loin de la vérité. Par extension, cela s'applique également à ce que vous lisez sur Wikipédia.

Possibilité de vérifier - pas Vérité ou Objectivité

Wikipédia fait cruellement preuve de manque d'exactitude et d'objectivité. En effet, si ses règles politiques et ses directives sont théoriquement conçues pour garantir la fiabilité et la neutralité de ses articles, fait est que ce n'est manifestement pas toujours le cas.

Aussi absurde que cela puisse paraître, le critère d'inclusion d'un article dans Wikipédia est la vérifiabilité et non la vérité. En d'autres termes, si les lecteurs peuvent vérifier que l'article inséré sur Wikipédia a déjà été publié par une soi-disant "source fiable", aucune autre vérification quant à son exactitude n'est exigée. Peu importe que ces informations soient vraies ou fausses – ou même que Wikipédia ou ses contributeurs pensent que c'est vrai ; dès lors qu'il peut être prouvé que ces informations ont été publiées, disons par ex., par l'agence d'information Reuters ou par un autre organisme de ce genre, elles sont considérées comme suffisamment fiables pour être insérées dans Wikipédia.

Voici un exemple de falsification des informations sur Wikipédia : Selon Wikipédia : "Selon l'agence Reuters, la Fondation a distribué des dizaines de milliers de prospectus dans les ghettos d'Afrique du Sud habités par des gens de couleur et pauvres ; elle y prétendait que les médicaments contre le VIH étaient du "poison" et encourageait les personnes séropositives à utiliser à la place les vitamines du Rath pour se soigner".

Source de Wikipédia : Celle utilisée ici est une information publiée sur le site Internet aegis.org qui se dit provenir de l'agence Reuters. AEGIS (AIDS Education Global Information System ou Système d'information mondial pour l'éducation concernant le SIDA) a déclaré qu'il lui a été possible de créer ce site "grâce au financement sans restriction de Boehringer Ingelheim, ... Bristol-Myers Squibb Company, ... Roche et Trimeris", soit autant d'entreprises qui sont énormément impliquées dans l'activité multimilliardaire des antirétroviraux et qui en profitent considérablement. Le seul autre site Web qui fait actuellement état de cette histoire est thebody.com, un site sponsorisé, entre autres, par Abbott Laboratories, BioForm Medical, Inc., Boehringer Ingelheim Pharmaceuticals Inc., Bristol-Myers Squibb Virology, Bio-Technology General Corp., Gilead Sciences, GlaxoSmithKline, Hoffman-La Roche Inc., Ligand Pharmaceuticals Inc., Merck & Co., Inc., Monogram Biosciences, Inc., Ortho Biotech Products, L.P., Pfizer Inc., Tibotec Therapeutics et Virco, dont le chiffre d'affaires concernant ce médicament dépend, une fois de plus, de la perpétuation et de la propagation de l'épidémie du SIDA.

La vérité est la suivante : La Fondation pour la santé du Dr Rath en Afrique a distribué des tracts dans les townships d'Afrique du Sud pour informer les gens des dangers des antirétroviraux. Ces mêmes brochures donnaient à la population d'Afrique du Sud des informations sur les avantages, documentés scientifiquement, des vitamines en ce qui concerne l'amélioration du fonctionnement du système immunitaire. Il est faux que les gens étaient incités à choisir les compléments alimentaires d'une société plutôt que d'une autre - que ce soit ceux du Dr Rath ou de toute autre entreprise.

En outre, il est à noter que, bien que la Fondation du Dr Rath ait, selon les dires, distribué à des personnes séropositives des "dizaines de milliers" de prospectus", les incitant à choisir les vitamines du Dr Rath", personne n'a pu en présenter le moindre exemplaire pour vérifier le contenu, ce que personne ne pourra jamais faire, car la Fondation n'a jamais distribué de tracts contenant cette affirmation. Toute personne désireuse de savoir ce qui était précisément écrit dans ces prospectus pourra les consulter en ligne ici, ici et ici.

Exposer l'un des gardes-chiourme du cartel pétrolier et pharmaceutique dans Wikipédia

Dans la plupart des encyclopédies normales, les articles sont rédigés par des personnes qui sont des experts des sujets traités. En d'autres termes, vous ne vous attendriez pas à ce que des articles sur des sujets tels que la médecine alternative; la thérapie ultra vitaminée; la naturopathie et la médecine orthomoléculaire soient rédigés par des médecins orthodoxes et des partisans de la médecine pharmaceutique. Toutefois, sur Wikipédia, à quelques exceptions près, littéralement toute personne qui se rend sur le site peut modifier n'importe quel article. Par conséquent, ses articles sur les formes de médecine non pharmaceutiques ont tendance à être rédigés d'un point de vue extrêmement sceptique et ils sont effectivement "policés" par des éditeurs faisant preuve d'une préférence nette et ouverte à l'égard de la médecine pharmaceutique.

L'un des Administrateurs de Wikipédia, connu sous le nom de "MastCell", est un exemple d'éditeur de ce type. Dès sa toute première édition en août 2006, il a montré clairement que son principal intérêt et sa base de connaissances (et probablement même sa carrière) étaient axés sur la pratique de la médecine pharmaceutique (bizarrement, par conséquent, Ilena Rosenthal, un éditeur qui s'oriente vers la santé naturelle et qui a été banni à jamais par Wikipédia, a suggéré que "MastCell" est "probablement" David H. Gorski, anciennement professeur associé à l'UMDNJ-Robert Wood Johnson Medical School dans le New Jersey, actuellement chirurgien oncologue au Barbara Ann Karmanos Cancer Institute dans le Michigan, États-Unis).

Membre du Wiki Project Medicine de Wikipédia, le premier article publié par MastCell concernait l'examen de moelle osseuse. Par la suite, il a contribué à des articles sur les médicaments pharmaceutiques comme Dasatinib; Vinblastine, Doxorubicine, Bléomycine et Dacarbazine, ainsi qu'à des articles sur les spécialités médicales incluant la moelle osseuse, l'hypernatrémie, l'immunophénotypage, la pathologie anatomique, l'histoire de la chimiothérapie dans le traitement du cancer, la chimiothérapie, la transfusion sanguine et la réaction à la transfusion, le lymphome de Hodgkin, la maladie hémolytique du nouveau-né, la drépanocytose, le purpura thrombotique thrombocytopénique, le lymphome non-hodgkinien, le mélanome, la leucémie myéloïde aiguë, le syndrome myélodysplasique, le sarcome granulocytaire, la leucémie myéloïde chronique, la réaction leucémoïde, la neutrophilie, la myéloperoxydase, la colite ischémique, la greffe de cellules souches hématopoïétiques et les varices œsophagiennes, entre autres.

Parmi les autres premières contributions de MastCell à Wikipédia, citons la création de la page sur l'exsanguino-transfusion (le traitement médical qui consiste à retirer les globules rouges ou plaquettes d'une personne et à les remplacer par des produits de sang transfusé), l'ajout du logo à l'article sur le Fred Hutchinson Cancer Research Center et la modification de l'article sur le marketing pharmaceutique. Par conséquent, tout bien considéré, il est difficile d'imaginer une personne moins qualifiée pour modifier l'article de Wikipédia sur le Dr Rath.

MastCell a commencé à modifier l'article sur le Dr Rath le 31 août 2006 lorsque, entre autres choses, il l'a utilisé pour accuser le Dr Rath de nier l'existence du SIDA. C'était une accusation absurde, bien entendu, étant donné que le Dr Rath n'a jamais nié l'existence du virus d'immunodéficience humaine.

Depuis lors et comme décrit ci-dessus, MastCell a constamment défendu l'inclusion d'une phrase dans l'article selon laquelle la Fondation "a distribué des dizaines de milliers de pamphlets dans les townships noirs et pauvres d'Afrique du Sud... enjoignant les personnes séropositives à choisir les vitamines du Dr Rath", bien qu'il ait été prouvé que ceci était faux.

En outre, il a retiré ostensiblement les références de l'article aux déclarations du Dr Rath lui-même, bien que dans certains cas, les directives de Wikipédia concernant les biographies de personnes vivantes l'autorisent clairement.

L'élément qui est peut-être le plus notable est que MastCell a également supprimé la référence de l'article à un jugement de la Cour rendu au Cap, en Afrique du Sud, en mars 2006 et dans lequel le juge a déclaré explicitement qu'il n'était pas persuadé que les déclarations suivantes concernant la Campagne d'Action pour le Traitement (TAC) aient été diffamatoires:

Au vu de ces faits et en toute connaissance de la réalité, à savoir que la TAC est vivement partisane de l'utilisation de médicaments antirétroviraux toxiques, il est édifiant de comparer les attaques de MastCell à l'encontre du Dr Rath au nombre de violations évidentes de la politique de Wikipédia actuellement négligées dans l'article de Wikipédia sur la TAC.

Article de Wikipédia sur la Campagne d'action pour les traitements – Un exemple classique de normes doubles?

Au moment où nous écrivons (juillet 2008), l'article de Wikipédia sur la Campagne d'Action pour le Traitement (TAC) est clairement en infraction avec un nombre considérable de politiques et de directives officielles que les éditeurs sont censés respecter.

Par exemple, il n'y a aucune référence quelle qu'elle soit dans l'article. C'est une contradiction évidente de la politique concernant les sources de Wikipédia qui, comme décrit précédemment, exige que les articles reposent sur des sources publiées et fiables de tierces parties, avec une réputation de vérification des faits et d'exactitude. Par conséquent, étant donné que MastCell exige ces références pour l'article sur le Dr Rath, il semble raisonnable d'attendre de lui qu'il en fasse de même dans l'article sur la TAC.

L'article sur la TAC semble également enfreindre la politique de Wikipédia de ne pas publier "de recherches ou de pensées originales". Aussi étrange que cela puisse paraître, des faits, arguments, spéculations ou idées qui n'ont pas été publiés ou toute analyse ou synthèse n'ayant pas été publiée concernant du matériel publié sont interdits dans Wikipédia. En tant que telle, la phrase d'ouverture de l'article, qui décrit la TAC comme étant "unique pour combiner les tactiques d'actions directes ciblées et à action spécifique de groupes d'aide aux malades du SIDA d'Amérique du Nord, comme ACT UP, et la culture et l'organisation des mouvements syndicaux et anti-apartheid d'Afrique du Sud" devrait être supprimée, à moins qu'une référence spécifique puisse être citée.

En outre, personne ne peut dire non plus que cet article a été rédigé d'un point de vue neutre. Par exemple, selon les règles propres à Wikipédia, la phraséologie qui décrit une organisation comme étant "unique" exige une référence de support et, si aucune référence n'est fournie, elle devrait être supprimée.

En bref, par conséquent, il semblerait approprié que l'article sur la Campagne d'Action pour le Traitement soit étiqueté comme posant de multiples questions jusqu'à ce que toutes les contradictions ci-dessus aient été corrigées. Entre-temps, jusqu'à ce qu'il soit parfaitement conforme aux politiques et directives de Wikipédia et rédigé d'un point de vue neutre, nous ne pouvons que présumer que MastCell est satisfait que Wikipédia présente des normes doubles de la sorte.

Conclusion

Wikipédia est le porte-parole des partisans des médicaments antirétroviraux toxiques dans toute l'Afrique et discrédite (en même temps) l'approche du SIDA de la santé naturelle basée sur la science tout en diffamant les scientifiques qui osent se dresser contre ce mercantilisme peu scrupuleux des médicaments avec l'épidémie du SIDA.

Des exemples comme celui-ci montrent à chacun pour quoi George Soros et d'autres parties prenantes du cartel pétrolier et pharmaceutique ont aidé à créer Wikipédia et le contrôlent pour promouvoir leurs intérêts professionnels.